• Violences conjugales: "Je ne veux pas que mon fils fasse les mêmes erreurs que moi", confie David, 40 ans »

    Il y a 12 jours - Par Nice Matin

    L'ancienne compagne et mère de l'enfant de David a déposé trois fois plainte contre lui, pour violences verbales et menaces. À la suite de la première, il a bénéficié d'une mesure d'alternative aux poursuites, qui a pris la forme d'un groupe de parole animé par deux psychologues. Pour les deux autres, il est passé devant le tribunal de Grasse, évitant de peu la prison. Tout un processus qui lui a fait prendre conscience de beaucoup de choses. Témoignage.
    Lire la suite ...