• La mélodie du projecteur

    Il y a 12 jours - Par Sourdoreille

    Je me suis sentie un peu triste lors d'une interview de Lauryn Hill dans laquelle elle confiait ne plus écouter beaucoup de musique. Si l'on se met à faire de la musique, c'est bien parce que, quelque part, un jour, dans un magasin de jouet ou une soirée a priori ratée, un morceau nous a touché·e·s. Je n'aimais pas l'idée que la création puisse nous rendre insensibles à de nouvelles émotions auditives et nous fasse perdre notre curiosité première. Peut-être que j'extrapole. En tout cas, il y a un lieu où j'aime particulièrement être surprise, musicalement : le cinéma. J'aime découvrir des...
    Lire la suite ...