• "Je ne veux pas mourir". L'Arménie, terre de refuge pour les Russes fuyant la mobilisation partielle

    Il y a 13 jours - Par Nice Matin

    Sergueï fait partie des dizaines de milliers de Russes qui ont quitté leur pays depuis l'invasion de l'Ukraine, un phénomène qui semble s'être amplifié depuis l'annonce mercredi par le président Vladimir Poutine d'une mobilisation partielle des réservistes. Reportage en Arménie où certains ont trouvé refuge.
    Lire la suite ...