• Au Théâtre des Champs-Elysées, un « Orphée et Eurydice » sans divine surprise

    Il y a 2 jours - Par Le Monde

    La première incarnation scénique parisienne du contre-ténor polonais, Jakub Jozef Orlinski, déçoit. Au contraire des Chœur et Orchestre Balthasar Neumann sous la direction engagée de Thomas Hengelbrock.
    Lire la suite ...